terça-feira, 2 de dezembro de 2008

Valor

"Tentés par les artistes, reçus par les spectateurs, enregistrés par les institutions puis, éventuellement, radicalisés par d'autres artistes, les mouvements de transgression tendent à inverser les critères de la valeur artistique: ce sont moins désormais des critères positifs, fondés sur la qualité technique ou la maîtrise des codes esthétiques, que des critères négatifs, fondés sur la maîtrise des limites, sur la fuite en avant dans la «toujours moins», dans le dépouillement minitieux de l'objet d'art, parfois réduit à son concept. Cette «dé-définition de l'oeuvre», selon l'expression de Harold Rosenberg, ou cette «dialectique nominaliste qui emporte l'histoire des avant-gardes», selon Thierry de Duve, tens à déplacer la question de la valeur sur celle de la nature de l'oeuvre: il ne s'agit plus tant de déterminer la place d'une oeuvre sur une échelle de qualité - qu'est-ce qu'elle vaut? - que sa place sur la frontière entre art et non-art - qu'est-ce qu'elle est?" (Nathalie Heinich, Le Triple Jeu de L'art Contemporain)

Sem comentários: